INSERT COINS!!
Welcome Rétrogagas!
Vous retrouverez ici toute l'actualité du jeux vidéo rétro, des dernières tendances, les nouveaux jeux rétros (si si !) l'émulation sur tout support, des dossiers, de l'histoire, du cheat code, du speed run et du high score, de la scène française et du reste du Monde.
Run Disc [=>----] Loading...
news fraîches

Berserk and the Band of the Hawk

Chroniqué par Nicolas Gilles

Les muso s'enchaînent et se ressemblent. Mais bon, quand il s'agit de Berserk, ben je m'y remet… Oui, j'aime les grosses épées.

Un muso dans le monde de Berserk

Berserk and the Band of the Hawk est un muso. Pour les deux du fond qui ne suivent pas, sachez que le muso est un genre de jeu popularisé par Dynasty Warriors et qui consiste à se farcir des centaines – voir des milliers – de gros vilains pas beaux dans un beat'em all bigger than life.
Et Berserk, c'est une série de manga qui a marqué son époque, sorte de nouveau tôlier du flambeau du la BD ultra violente, en ligne directe d'un certain Hokuto No Ken (Ken le Survivant chez nous, pour les quelques vieux qui se souviennent du Club Dorothée).
Berserk and the Band of the Hawk, c'est du bon gros tapotage de bouton bien jubilatoire.Berserk and the Band of the Hawk, c'est du bon gros tapotage de bouton bien jubilatoire.

Une adaptation facile, et logique

Le soucis avec les muso, c'est que c'est une sorte de modèle sur lequel on peut coller n'importe quelle licence.
Le principe de se foutre sur la gueule dans des niveaux de taille relativement réduite avec des adversaires par centaines qui se ressemblent tous (ah les joies de la consanguinité), il faut avouer que ce n'est pas très compliqué à adapter.
Du coup, on en a eu à toutes les sauces, avec notamment Fist of the North Star – Ken's Rage et Fist of the North Star – Ken's Rage 2 qui nous contaient les aventures d'Hokuto No Ken. Le résultat n'était toutefois pas particulièrement brillant.
De quoi revivre les horreurs traversées par Guts.De quoi revivre les horreurs traversées par Guts.
Le monde violent fait de batailles médiévales de Berserk se prête donc parfaitement bien aux poncifs imposés par un muso.
De plus, la puissance de la Playstation 4 permet d'avoir des graphismes un minimum sympathiques, même si Berserk and the Band of the Hawk reste un jeu de série B. Il n'a visiblement pas les moyens d'un blockbuster.

Le gameplay ? Bah c'est un muso

Le jeu se déroule en trois parties :
Vous combattez des milliards d'adversaires. Mais comme vous avez une énorme épée, ça ne vous posera pas trop de soucis. C'est le coeur du jeu, hyper répétitif (c'est le genre qui veut ça), mais finalement très jubilatoire, et ce particulièrement ici : qui n'a jamais rêvé de manier l'épée gigantesque de Guts ? On peut aussi manier d'autres personnages, mais moi je m'en fout, je veux juste jouer Guts.
Vous appréciez le scénario. Entre les niveaux, l'histoire s'enclenche, et l'ensemble est très bavard. Et c'est plutôt cool si on aime le manga d'origine. On trouve même quelques séquences issues des différents animés pour un bel effet final. L'ensemble reprend la trame du manga papier.
Vous mettez à jour vos capacités grâce à ce que vous avez crafté. Dans chaque niveau, vous récupérez du matos qui va vous permettre d'être toujours plus puissant. C'est assez limité, mais ça marche.

Des voix en japonais sous-titrées en anglais

Donc autant vous dire qu'il va falloir faire quelques efforts pour profiter de ce Berserk and the Band of the Hawk.
Mais bon, vu que si vous jouez à ce jeu ou que vous vous intéressez à ce test, c'est avant tout parce que vous êtes fan de Berserk, vous avez donc l'habitude de galèrer un peu pour avoir ce que vous voulez.

Une très bonne durée de vie

Comme souvent dans ce genre de jeu, la durée de vie est excellente. On a même un côté Duracelle qui rencontre Pec Citron : quand il n'y en a plus, il y en a encore !
On se demande parfois jusqu'où cela peut aller et on fini par se lasser. Mais ici, contrairement à Fist of the North Star, cela ne traine que très peu en longueur, le scénario étant beaucoup plus simple à suivre… et peut-être plus intéressant aussi.
bon petit jeu

Berserk and the Band of the Hawk en quelques mots

Berserk and the Band of the Hawk est un très bon muso. Certes répétitif, mais bien calibré dans son gameplay et jubilatoire de bourrinerie. Et retrouver Guts, Griffith, Casca et toute l'équipée sauvage du Faucon est un réel plaisir.

La note : 4/6 (bon petit jeu)