INSERT COINS!!
Welcome Rétrogagas!
Vous retrouverez ici toute l'actualité du jeux vidéo rétro, des dernières tendances, les nouveaux jeux rétros (si si !) l'émulation sur tout support, des dossiers, de l'histoire, du cheat code, du speed run et du high score, de la scène française et du reste du Monde.
Run Disc [=>----] Loading...
news fraîches

Bomb on Pixel City ! (Une Interview Code & Retry)

Loin des clivages éternels entre l’art et le business, les indépendants et l’industrie (que j'aborderais prochainement), dans une région ensoleillée où, par plaisir, il code encore en toute quiétude, j’ai contacté Alain Le Guirec ; programmeur de coeur et de métier et bien connu dans le milieu du jeu vidéo. Son actualité ? Une toute nouvelle cartouche (avec boite et notice ) destinée à la mythique VCS 2600 d'Atari ! Durant cet entretien, Alain nous livre quelques souvenirs et revient sur la génèse de ce demake « très smouth » ^^, pourtant initié, comme un pari entre potes, sur un forum de passionnés…

Salut Alain, Comment est ce que tu t’es mis à la programmation ?
Quand j'étais en CM2 le documentaliste du collège des hivernaux à Lésigny a amené un TRS 80 model III dans ma classe. On a tous joué à un jeu de table de multiplications. J'étaie fasciné par ce clavier qui permettait de contrôler la TV. En ce temps là, la TV était magique. Le noël suivant, le père noël m'offrait un TI 99 4/A et je me mettais à la programmation.
Quels sont tes souvenirs les plus forts autour du jeu vidéo ?
C'est toujours des souvenirs de dépassement de soi comme le jour où j'ai fini Highway Encounter sur mon Amstrad ou celui ou celui où j'ai réussi le challenge mode 2 de Wipeout 2097. Avec du recul, je me suis pas mal construit autour des jeux vidéo.
Quels sont les jeux auxquels tu joues régulièrement ?
Cela dépend de mon humeur.
Parfois, pour me calmer après une journée stressante, j'aime bien jouer à fps ou un jeu de combat.
D'autres fois, quand je ne suis pas fatigué, je me fais un shmup genre Ikaruga, Darius Gaiden, Raystorm ou Dodonpachi.

Le week-end ou pendant les vacances, je suis plus serein et je préfère étudier les jeux. Je me prend un jeu au hasard et j'essaie de le trouver génial. Même si le jeu est reconnu comme étant le plus merdique de l'univers, Je lui pardonne tout les défauts identifiés et je cherche la meilleure façon de m'amuser avec. Je me construis une vision positive du jeu pour mieux imaginer comment l'améliorer.

Tu as toujours ta borne Bomb jack ^^ ?
Oui mais elle est tombé en panne. La tv a mon âge et ses condos ont sûrement lâchés.
As-tu une console récente -des jeux de moins de 20 ans- et dont tu serais fan ?
Oui, la plus récente est une PS3.
Sur cette console, j'aime beaucoup les fps bourrins comme UT3, cod ou Quake Wars, les jeux de bobos intellos comme Flow et Flowers ou les jeux de vieux comme les Bionic Commando et Just Cause 2. Ce n'est pas parce que j'ai codé un jeu VCS que je fuis la modernité.
Je ne crois pas que le rétro-gaming soit à mettre en opposition avec la modernité. Je me suis juste affranchit de la vision technologique. Je peux jouer et m'amuser avec une VCS autant qu'avec une PS3.
Un mot sur ton passé professionnel ?
Long ! (^^)
Est-ce que tu peux nous lister ta production de titres ?
Non, cela n'aurait aucun intérêt. Tous ces jeux sont tombés dans l'oubli.Le seul jeu dont je suis vraiment fier c'est mon portage de âge of empire II sur 475 téléphones midp. Le jeu pouvait tourner avec 64 Ko de ram et 64 Ko de jar. J'ai eu le prix de meilleur jeu de stratégie de l'année en Allemagne et 17/20 sur jeuxvideo.com. Avec ce jeu, je me suis libéré du besoin de reconnaissance. Mais bon, tout ça n'est rien et a déjà disparu comme le reste.

Quel est le «pitch » de ton jeu ? Comment t’est venu le concept ?
Un dingue qui aime la HD à décider de détruire la ville des gros pixels ! A la base bomb on pixel city est un jeu IPhone fait par des membres du forum Gamopat.Ils ont fait une sorte d'hommage à la vcs 2600. Ma version, est le demake du remake d'un jeu n'ayant jamais existé. En faisant la version VCS, je brouille les cartes de l'histoire en créant le jeu des années 80 dont la version IPhone originale est tirée !! Sur un plan de gameplay, ce jeu est un « bomber like ».C'était un genre à lui tout seul dans les années 80. Ça me permet de faire un petit clin d'œil à Jeff Minter que j'apprécie beaucoup.
Pourquoi avoir choisi la VCS comme support ? Combien de temps as-tu mis pour programmer le titre ? Des difficultés auxquelles tu as du faire face ?
La VCS, c'est un rêve de gosse. Quand j'étais petit, j'avais écris dans un de mes cahiers que je travaillerai chez Atari quand je serais grand. Ça faisait des années que je tournais autour du sujet. Avant de faire Bomb on Pixel City, j'ai codé plein de petites démos pour tester les possibilités de la machine.Faut dire que la VCS c'est : 128 octets de ram, 4 Ko de rom, 1Mhz et des contraintes graphiques d'un autre âge. Par exemple : deux sprites 1 couleur d'un pixel de haut qui ne peuvent pas être positionnés simplement en X. C'est un vrai chalenge de faire un jeu sur cette console.Ça rend fier, beau et ça guéri toute les maladies aussi (^^) ! En plus, c'est très accessible. Je bossais avec Notepad++, le compilateur Dasm et l'émulateur Stella.

Faire un jeu avec de telles contraintes demande beaucoup de patience. J'ai surement recoder l'affichage du jeu dix fois avant d'avoir la version définitive. On a tellement peu de place qu'on doit tout casser si on change légèrement un algo ou une structure de donnée. C'est un peu du « code and retry » (Rire). Au final, j'ai mis une centaine d'heures réparties sur trois mois pour faire Bomb on Pixel City.J'ai été bien aidé par l'émulateur Stella et son super debugger. Si j'avais fait ce jeu en 1980 j'aurais probablement mis 500 heures. Avec du recul, ce fut un projet idéal grâce à l'interaction qui a existé avec les gars du forum.Connaitre et apprécier ceux pour qui ont fait un jeu est un avantage précieux et encore sous estimé par l'industrie.
Combien il y a-t-il d’exemplaires prévus de ton jeu? Où peut-on le trouver ?
Il existera autant d'exemplaires que de commandes.Les jeux sont fabriqués à la commande par Randy de chez Hozer Vidéo. C'est d'ailleurs amusant de constater que deux personnes peuvent sortir un jeu console en 2012.Le jeu est vendu en dollars car Randy est américain. Il les vends 16$ en ce moment. Le prix fluctue avec les taux de change et les taxes. Je suis content d'avoir rencontré Randy, on est dans le même trip tous les deux.On fait ça par passion.
Tu as d'autres projets Homebrew ?
Oui, j'ai commencé un autre jeu VCS. Maintenant que j'ai un peu d'expérience de la machine je veux créer un game design original.
Quel est le message que tu aimerais laisser ?
Aimez-vous les uns les autres et faites des jeux sur VCS ! (Rires)
Et si vous vendez un TRS 80 model III pas trop cher dans l'Hérault contactez moi !
Voir l’article original