INSERT COINS!!
Welcome Rétrogagas!
Vous retrouverez ici toute l'actualité du jeux vidéo rétro, des dernières tendances, les nouveaux jeux rétros (si si !) l'émulation sur tout support, des dossiers, de l'histoire, du cheat code, du speed run et du high score, de la scène française et du reste du Monde.
Run Disc [=>----] Loading...
news fraîches

Infoticaires 2012

Infoticaires 2012Les Infoticaires fêtent, en cette année 2012, leur onzième année, mais leur dixième édition ! Cela ne nous rajeuni pas, et finalement, peu importe puisque l’une des composantes principales de cette manifestation est la nostalgie…

Depuis toutes ces années, la recette commence à être sérieusement rôdée, et on retrouve ce public d’habitués – voir de vétérans – mêlé à pas mal de nouvelles têtes. Cette année a été marquée par le passage de nombreux visiteurs, principalement issus du forum d’Obsolete Tears. Il n’y a pas à dire, cela fait bien plaisir de pouvoir mettre des têtes sur des pseudos, et de pouvoir discutailler un brin autour du barbecue, une petite bière bien fraîche à la main !
Tout commence donc vendredi 27 juillet dans l’après-midi, où les premiers arrivés (Dunmcl et Panda, rapidement suivis par d’autres) m’aident à installer les tables. Arrive 20h où nous prenons le chemin du restaurant L’Auberge du Chemin de Courcelles où nous attend Jean-Michel, comme les précédentes années. La salle du bar nous a été réservée avec quelques tables rien que pour nous.


Installation des tables le vendredi après -midi.

Dunmcl contemple pensivement les vaches, dans le pré en face.

Emilie attend l'arrivée des ventes, histoire de trouver un Skyrim.

A peine installé, on joue !

Eh non, il n'y a pas de net aux Infoticaires ! Et le réseau n'est pas terrible…

Des photos des années précédentes en relief, par NTRS.

Nicam et Warlok parlent affaires.

X3L, va chercher le ballon !

Nous nous retrouvons donc à une vingtaine d’autistes disséminés en plusieurs tablées. De quoi discuter tranquillement autour d’un apéro avant d’attaquer le menu, toujours aussi bon que raisonnable au niveau du prix. Ce vendredi soir étant une journée classée en rouge au niveau de la circulation, plusieurs personnes n’ont pas pu être à l’heure pour partager notre table. Ils arrivent un peu plus tard dans la soirée… L’occasion de s’installer en terrasse en buvant un digestif, histoire d’oublier le stress de la route.
Retour ensuite à la salle où d’autres personnes sont également arrivées. La soirée va s’étendre sur une grosse partie de la nuit, beaucoup ne se coucheront qu’à partir de 6h30 du matin…


Arrivée au resto de Courcelles où l'on retrouve quelques habitués.

On n'est pas bien là ?

Une partie de la tablée.

Seuls les spécialistes peuvent comprendre ce qui se dit.

"Non Chezmoa, ne rentre pas dans le bistrot !".

Hum hum…

L'homme en slip, désormais légendaire.

Petit digestif dehors.

Pour certains, la nuit a donc été particulièrement courte, mais cela ne se sent finalement pas trop quelques heures plus tard, le samedi matin. Un café, un morceau de cake, et ça repart ! Chezmoa (irrémédiablement la mascotte officielle des Infoticaires) fermera les yeux quelques heures sous le bar, histoire de s’assurer d’être l’un des premiers levés.
Arrivent peu à peu le reste du monde, chacun installant ses affaires sur les tables. Au niveau du matos apporté, c’est toujours très variable d’une année sur l’autre. Pour ce millésime 2012, on compte un nombre un peu plus restreint de machines. Il y a tout de même largement de quoi faire, et ce n’est finalement pas si mal puisque cela facilite les déplacements au sein de la salle. Dans tous les cas, le beau temps étant de la partie, il est toujours possible d’aller faire un petit tour dehors histoire de s’aérer quelques minutes et se protéger des bips qui retentissent dans toute la salle.


Des jeux pornos sur C64, la classe !

Tout le monde est concentré.

Moff Trigiss aux prises avec une alim de borne récalcitrante.

Bjorn teste le jeu développé par son frère sur Colecovision.

Ledudu et Gégé en plein installation de pockets.

La smala de io en pleine course.

Chezmoa fait ce qu'il sait faire de mieux.

On a entendu dire que le frère de Chezmoa branle bien…

Bien que les consoles soient omniprésentes, on trouve tout de même quelques micros, avec notamment un PHC-25 apporté par DataPro afin de présenter son adaptation de Citadelle sur la petite machine de Sanyo. Côté plus décalé, NTRS a trimballé un lot de jeux pornographiques sur Commodore 64. Bien entendu, il faut avoir beaucoup d’imagination, mais l’objectif est largement atteint : tout le monde est hilare !
Côté consoles, Nicam nous a apporté une présentation du jeu qu’il est en train de développer sur Colecovision. Le tout est quasiment terminé et une sortie cartouche est déjà prévue. Toujours dans l’original, Dunmcl a installé un sacré montage composé d’un ordinateur pachydermique branché sur un écran énorme et, surtout, un siège baquet et un volant à retour de force. De quoi s’amuser sur quelques simulations de courses particulièrement réalistes. Toutefois, rétro oblige, on basculera bien vite sur Daytona USA qui aura beaucoup de succès durant tout le week-end.


Motoman.

Doug (il a écrit dans Tilt) et SbM en pleine partie.

On se cotise pour acheter un nouveau Tshirt à Gégé ?

io et Doug (il a écrit dans Tilt): "être où ne pas être ?".

L'homme en slip peut également faire le guitariste en slip.

ça donne envie. Ou pas.

Chezmoa dors avec son pack.

Il en a particulièrement besoin.

Du succès, les bornes du panda en ont également énormément. Un Astro City c’est cool, mais la Viewlix juste à côté, avec son écran LCD d’une qualité à tomber par terre, aura fait baver un sacré paquet de monde. Les deux merveilles ont fait tourner un bon lot de shoots, mais également du Vs Fighting avec King of Fighters XIII et Street Fighter IV. Pas rétro, mais tellement bon !
Autre tendance émergeante dans la manifestation, c’est la présence de nombreux émulateurs. Le fait de pouvoir trimballer un énorme paquet de jeux dans un petit PC portable explique en partie le fait que les tables soient moins surchargées que les années précédentes. C’est un choix que certains n’apprécieront pas, mais il faut se rappeler que le principe des Infoticaires est de se faire plaisir, et non de faire un musée. Le tout est de ne pas tomber non plus dans une manif d’émulateurs, ce qui est fort heureusement loin d’être le cas ici.


Après la guerre…

Aux infoticaires, on s'éclate.

Un petit tour au bar.

Le graal : 3 litres de ratafia maison !

Skadrum, master of barbecue.

Mirouf.

Gégé va faire un peu d'exercice.

Belle déclaration d'amouuuuur.

Les micros, les consoles, c’est bien, mais il faut aussi compter sur les pockets, avec Ledudu, Gégé et bien entendu Pocket qui ont présenté une fois de plus un nombre impressionnant de petites calculatrices dont certaines sont parfois très originales. Juste à côté, on trouve un stand musical assez particulier puisqu’il permet de composer de la musique… sur Game Boy. Instructif, amusant, et aux possibilité étonnantes de diversité.
Enfin, l’entrée de la salle, réservée aux ventes et aux échanges, n’a pas désempli. Chacun a su proposer des tarifs sympathiques, bien loin des abus du net que l’on constate maintenant un peu trop souvent.


Doug, Chezmoa, et l'arrivée de Pocket.

Coupains comme couchons.

"J'aime ce que je lis dans tes yeux mon amour, et en plus t'as écrit dans Tilt".

Frodon69.

Stamba : "manger fait pousser les cheveux".

Même pas peur de la fumée, on a faim !

Badinette, Chezmoa et Doug (il a écrit dans Tilt).

Chloé et Amandine.

Le déjeuner sur l'herbe.

X3L et ses batailles d'eau.


Sans commentaire…


Des tatouages au marqueur.

Au milieu de toutes ces installations, chacun fait un peu ce qu’il veut. Le bar est tout le temps ouvert, et que l’on apprécie la bière ou le soda, les frigos sont toujours bien remplis. Histoire de se rassasier, on reste dans le grand classique avec un barbecue le midi, un couscous le soir, et des sandwichs le dimanche midi.
Le samedi soir est beaucoup plus calme, la fatigue de la veille commençant à sérieusement se faire sentir, et ce malgré la sieste de l’après-midi effectuée par certains. Le dimanche matin arrive une fois de plus bien trop vite. Il est marqué par un petit tour au vide-grenier de Varzy où une vingtaine de personnes ont pu chiner et dénicher quelques merveilles à bas prix.


La copine de DataPro sur Atari ST.

Doug (il a écrit dans Tilt) sur PHC-25.

Gégé en pleine étude.

Véridique.

Chezmoa et Romu.

On se prépare au lancer d'imprimante matricielle.

Fabrice Montupet.

A peine lancée, il faut déjà la réparer.

Badinette.

Tout le monde lance !

Un public conquis.

Ythunder.

Lou.

Nourredine.

X3L.

L'homme en slip.

Les réparations deviennent de plus en plus difficiles.

Qui veut lancer ?

JPTom.

Stamba, le penseur.

Chloé.

io.

Nico, moi quoi !

Carl, Fanny et Emilie.

Badinette, son copain et un autre pote.

Chezmoa.

Au doigt, il s'est blessé au doigt !

Retour à l'intérieur de la salle, avec Lou et Frodon69.

SbM s'imagine en SbMobile.

Le stand musical Game Boy.

Petit tour dans la cour, de l'autre côté.

Warlok (l'oeil du tigre) et Doug (il a écrit dans Tilt).

Olivier et Yves (de mes fesses).

Discussion entre vétéran : "de mon temps…".

Jean-Michel apporte le couscous !

Arthur très content du cadeau de Jean-Michel.

Chacun se sert, avec la fameuse louche custom.

On avait pourtant dit "pas de jouet à table !".

Heu… Nimp ?

Bon appétit !

Une fois de plus, la manifestation s’est vraiment bien passée, et ce grâce à tous, chacun donnant un coup de main non négligeable dans l’organisation ! Un grand merci à tout le monde d’être venu, cela fait tout de même une bonne soixantaine de passionnés sur place, dans ce petit trou perdu de la Nièvre !

Et à l'année prochaine !