INSERT COINS!!
Welcome Rétrogagas!
Vous retrouverez ici toute l'actualité du jeux vidéo rétro, des dernières tendances, les nouveaux jeux rétros (si si !) l'émulation sur tout support, des dossiers, de l'histoire, du cheat code, du speed run et du high score, de la scène française et du reste du Monde.
Run Disc [=>----] Loading...
news fraîches

L’HUMEUR YACISTE 50 : plombier de mon coeur

Salut mon serpent.

C’était pourtant une journée comme les autres. Le chiffre affiché par la balance ce matin ayant achevé de me surprendre, savoir que j’ai à présent une masse quasi double de celle de ma compagne ne me chagrine plus. Avoir du retard dans mes travaux ne me chagrine plus, car quelques nuits blanches résoudront tout ça. L’estomac convenablement et fort agréablement du reste lesté d’un succulent plat de couilles de mouton et de riz safrané, je m’apprêtais à prendre mes modestes fonctions de rédacteur quand soudain, j’appris une terrible nouvelle… Terrible nouvelle dont je devais immédiatement te parler, car je sais que toi tu me comprendras, contrairement à tous ces béotiens désintéressés de la question et qui commencent à peine à comprendre qu’ils ont voté pour un mirage plus soucieux d’offrir un statut juteux à sa femme aînée que de se dire qu’il briguait un job qui le dépassait. À l’heure où j’écris ces lignes, je suis encore sous le choc, mais c’est avéré : Nintendo vient de changer la biographie officielle de Mario, avec une modification comme un coup de tonnerre dans un ciel bleu (renseigne-toi mon ami, tu verras que ce phénomène pour le moins surprenant existe) : Mario n’est plus un plombier. Mais que signifie me demanderas-tu ? Et bien oui, les ronds de cuir de chez Big N, à jamais vérolés depuis ce progrès indéniable pour le divertissement humain qu’étaient les jeux Nintendogs, ont décidé que leur mascotte qui évoluait au milieu de tuyaux n’était plus plombier, ou plus exactement n’avait plus à se considérer comme tel, car aujourd’hui il fait « tout un tas de trucs cool ».

Voilà comment en quelques mots, on renie tout un patrimoine de l’imaginaire.

Bon OK, il est vrai que déjà à l’époque, Mario jouait au golf sur NES et GB, prescrivait des pilules, arbitrait des matchs de boxe, te mais qui s’en souvient pilotait déjà une plate-forme de casse brique sur Game Boy ? Mais en parallèle de son activité de sauveteur de têtes couronnées ! Bref, reconnaître ainsi à Mario l’aspect principal de ses cavalcades au Royaume Champignon, dans les sept royaumes de Super Mario Bros. 3 (oui, sept) et sur Dinosaur Island revenait à lui laisser sa profession de plombier, car de cette seule expérience pouvait émaner l’aisance de Mario avec les tuyaux… Bien, certains me diront peut-être qu’avant, Mario dit Jumpman était charpentier, car il évoluait sur des échafaudages. Très juste. Et qu’il ne serait devenu plombier qu’en 1985 par l’arrivée de l’univers de Super Mario bros. Très faux car si Mario avait changé de taf, c’était pour affronter les tuyaux déjà présents dans le Mario bros arcade de 1983. Et encore, qui aurait l’érudition de me citer le très manuel Wrecking Crew de la NES et sa centaine de tableaux pour un Mario déjà plombier mais encore polyvalent car ayant toujours des aptitudes de charpentier bien senties ? Et bien aujourd’hui, c’est tout cette innocente mythologie que Nintendo vient de balayer d’un revers de la main, ou plutôt devrai-je dire d’un homérique coup de latte dans les roustons ! Car oui, Mario le plombier, c’est une image de l’enfance, un souvenir impérissable que les gros businessmen de Nintendo, tout occupés à commercialiser des jeux de branlette virtuelle sur Switch ne pourront guère effacer d’un coup de potentat. Vous m’avez compris ? Remarquez, il serait faux de dire que je suis surpris. À force d’avoir traîné Mario dans je ne sais combien de mauvais délires dont Mario & Sonic aux JO n’était que le premier et hélas pas le plus louche (c’est dire !), et de l’avoir ainsi véritablement prostitué pour en faire un personnage-à-tout-faire, il était temps qu’enfin vous reconnaissiez vos turpitudes. Ou comment faire d’un personnage universellement connu et estimé un vulgaire prétexte à sortir des jeux sans foi ni loi ! Oh, que voilà des restes d’un vieux concept ringard mis au rencart car décidément trop con ? Qu’importe, et comme on n’a pas d’idées mais qu’on veut faire du fric, on va le sortir quand même, mais en le grevant d’une jouabilité si stupide qu’elle apparaitra comme « familiale » et on y foutra la bobine de Mario, et hop, on va faire un carton avec une idée merdique mais sur Switch je vous prie et avec Mario ! J’ai pas de face comme chantait Akhénaton… Et ce à l’heure où Mario scelle une union avec Les Lapins Crétins, qui déjà avaient mis la barre du je m’en foutisme ludique à un niveau déjà assez haut.

DES PLOMBIERS ON VOUS DIT !

J’ai une suggestion : et si Mario faisait des « trucs cool » avec les Angry Birds, hein ? Pour reprendre d’ailleurs une subtile morale tirée des Simpson (qui eux aussi n’en finissent hélas plus leur voyage vers les abysses de la nullité après avoir tant côtoyé l’excellence) : quand on se sent obligé de dire qu’on est cool, c’est qu’on n’est pas cool, mais ringard. Alors oui, et ce fort de mes années de bonheur partagé avec Mario (je continue à affirmer que Super Mario World est le meilleur jeu de plates-formes de l’histoire), je dis haut et fort que jamais je ne considérerai Mario comme le branleur maigrelet que vous voudriez qu’il soit (car oui, il a même perdu de son illustre bedaine !). Pour moi, il restera le plombier de ma joie d’enfant et d’adulte, cet expert en tuyaux qui sait trouver sa route dans le monde 7 de Super Mario Bros.3, précisément tout entier dévoué aux tuyaux. À moins qu’en changeant donc Mario en un vulgaire trouduc amateur de « trucs cool », vous n’avouiez finalement que vous faites désormais des jeux pour trouducs sans âme ni souvenirs. Et dans ce cas, il n’y a pas que les vieux grincheux pas si vieux comme moi que vous insultez. Vous vous foutez aussi de ceux qui ont constitué votre clientèle plus récente. Mais bon, après tout,tant que viendront de nouveaux branleurs pas tous encore clients chez vous ou même encore venus en ce bas monde, vous n’aurez pas de soucis à vous faire, puisque vous avez réussi à présenter des incongruités imbéciles comme 1,2, Switch pour d’authentiques jeux… Vous m’excuserez, moi je retourne jouer à Super Mario World. En souvenir du temps où vous aviez encore du coeur et de l’âme à l’ouvrage.

DES TUYAUX ON VOUS DIT ! Et un professionnel des tuyaux, comment ça s’appelle ?

Oui, Mario à présent est réputé « avoir autrefois travaillé comme plombier ». Eh bien s’il faut admettre qu’il ne l’est plus pour continuer de jouer avec lui et aux jeux de notre époque, je préfère cent fois renoncer à cette époque et m’emmurer avec le temps où Mario était ce plombier de mon bonheur de gosse. Après tout, je ne devrai pas avoir trop de mal à me consoler de la pourriture qu’est devenu le marché du jeu vidéo en me focalisant toujours plus sur les Mario de la NES, GB, Super Nintendo et arcade…

Merci de ton oreille mon serpent.

Yace, vieux grincheux ébranlé, vraiment ébranlé.

PS : achevons par les paroles du générique de la série animée Super Mario Bros, autre souvenir assez inusable je dois dire :
Eh oh connais-tu les deux frères PLOMBIERS,
Héros, pas zéros dans les jeux vidéo,
Bizzarre bizarre, tout paraît bizarre chez les PLOMBIERS,
quand ils réparent les fuites ils partent dans les TUYAUX !

Voir l’article original

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/* ]]> */