INSERT COINS!!
Welcome Rétrogagas!
Vous retrouverez ici toute l'actualité du jeux vidéo rétro, des dernières tendances, les nouveaux jeux rétros (si si !) l'émulation sur tout support, des dossiers, de l'histoire, du cheat code, du speed run et du high score, de la scène française et du reste du Monde.
Run Disc [=>----] Loading...
news fraîches

L’HUMEUR YACISTE 61 : à toutes les femmes que j’ai frappées…

Salut mon serpent, comment vas-tu ?

Je me suis remis un peu à The King of Fighters 96, qui reste à ce jour avec Killer Instinct mon jeu de combat fétiche. car oui, dans KOF 96, tout est bon, de l’ambiance à la violence du jeu en passant par les animations, les aires de jeu et les deux boss plutôt balèzes. Bref je prends toujours un panard intergalactique à aller tataner du Kyo, du Iori et du Goenitz, et de plus ça me rappelle qu’il fut un temps où j’allais mettre ma pièce de cinq francs pour y jouer sur les grands écrans des bornes Sega Megalo50 de la salle d’arcade de mon patelin. Bref, toute une époque avec un Yace mince et étonnamment chevelu.Comme quoi tout change. Mais hélas, une bien triste réflexion vient m’obscurcir mon ciel de joueur innocent en quête de Madeleine de Proust : je suis au regret de m’apercevoir que KOF 96 est un concentré de sexisme, un monument de misogynie, un sommet de haine des femmes.
Car oui mon serpent, KOF 96 est un jeu où il faut cogner pour vaincre, selon le principe d’un tournoi par élimination… Et on y cogne aussi des femmes ! Oui, mon serpent, j’ai osé cogner des femmes ! Et vue l’époque que nous traversons, piteuse boucle temporelle où saluer une collègue de travail vous vaut une citation à comparaître pour harcèlement tandis qu’on bichonne Salah Abdeslam dans une cellule privative, jouer à un jeu de combat devient ipso facto un acte de violence fait au beau sexe (d’ailleurs, quelle connerie de dire le « beau sexe »…Car je suis à peu près sûr qu’il ne suffit pas d’être une femme pour en avoir un beau, j’ose à peine imaginer ceux de Christine Boutin ou de Jocaste Macron). Oui mon serpent, KOF 96 car c’est cet exemple que je prends, comporte 29 compétiteurs répartis en neuf équipes et deux boss, et parmi tout ce beau monde, seuls 9 personnages sont de sexe féminin…Et il faut les cogner si on veut brandir haut et fort le trophée de la victoire. Merde alors ! A peine un tiers des personnages sont de sexe féminin donc… Ce qui veut dire que KOF 96 ne respecte pas la parité non plus ! Mais c’est incroyable comme le jeu vidéo et plus spécialement le VS fighting devient dès lors gangréné de machisme, pourquoi si peu de femmes dans ce roster pourtant bien établi ?

Un roster féminin de toute beauté, à qui je prends plaisir à refaire le portrait.

Remarque mon auguste et écailleux compère, s’il y avait eu plus de femmes à corriger dans ce jeu, n’en aurait-il été moins sexiste pour autant ? Ben pas vraiment en fait, car cela signifierait qu’il y aurait eu plus de femmes, donc plus de victimes féminines potentielles de coups et blessures… Bref quoi qu’on fasse, jouer à KOF 96 est bel et bien un inqualifiable témoignage de haine vouée aux femmes. Et le fait de dire que KOF 96 est avant tout un tournoi organisé par une certaine Kagura Chizuru, premier boss et accessoirement personnage féminin de premier ordre n’y change rien. Pouah que je suis vilain. Oui mon serpent : nous vivons une période étrange, où faire une mauvaise blague entraine des conséquences, où chaque mot est ipso facto interprété comme premièrement raciste, homophobe ou sexiste, et bientôt le concentré d’absurdité que je viens de te débiter avec une ironie que tu n’auras pas manqué de percevoir me vaudrait-il une émasculation publique mais à vif, à l’inverse de celle pratiquée par cette mégère vengeresse sur le cadavre du certes fort haissable épicier Maigrat dans le Germinal de Zola ? Nous le saurons bientôt ! Sur ce je te souhaite de bonnes fêtes de fin d’année, et n’oublie pas que les femmes n’ont donc pas toutes de beaux sexes (l’âge, l’épilation et la présence ou non de parasites comptent, quand même), et que l’égalité des sexes masculins est un désir illusoire… Oui, l’égalité des sexes entre hommes est illusoire, sinon j’en aurai un égal à celui d’un Rocco ou tout autre acteur de film romantique à forte tendance aux gros plans ! Hélas, la génétique ne l’a pas entendu de cette oreille. Garce va.
Mais on peut prôner l’égalité des sexes entre hommes et femmes, prôner la parité. Et comme le monde du jeu vidéo est essentiellement masculin, je le dit bien haut : rééquilibrons les comptes, instaurons la parité au pays des joueurs de jeu vidéo…Autrement dit : mesdames, venez toujours plus nombreuses découvrir les joies du jeu vidéo ! Au lieu de faire chier avec votre écriture inclusive et d’ainsi vous en prendre à cette langue si noble qu’est le français qui ne vous a rien fait. Madame de Stael, madame de Sévigné, Louise Labbé, George Sand, Simone de Beauvoir et Marguerite Yourcenar ne me contrediront pas.

Bonnes fêtes de fin d’année mon serpent, ainsi qu’à tous les joueurs et toutes les joueuses de tous les âges, surtout ceux et celles qui aiment le rétro (les autres je les connais moins j’avoue).

Yace, vieux grincheux pas si vieux.

Voir l’article original

/* ]]> */