INSERT COINS!!
Welcome Rétrogagas!
Vous retrouverez ici toute l'actualité du jeux vidéo rétro, des dernières tendances, les nouveaux jeux rétros (si si !) l'émulation sur tout support, des dossiers, de l'histoire, du cheat code, du speed run et du high score, de la scène française et du reste du Monde.
Run Disc [=>----] Loading...
news fraîches

Song of the Deep

Chroniqué par Nicolas Gilles

Les créateurs de Ratchett & Clank ou Resistance prennent une belle bouffée d'air frais en nous proposant un joli petit Metroidvania : Song of the Deep.

Papa où t'es ?

Voilà, maintenant que je vous ai mis cette chanson de merde dans la tête, je peux commencer mon article.
Vous incarnez Merryn, une jeune fille qui a pour habitude d'attendre son père sur le bord de l'eau. Malheureusement, arrive le jour fatidique où papa pêcheur ne rentre pas à la maison.
Des visuels tantôt magnifiques...Des visuels tantôt magnifiques…
Qu'à cela ne tienne, Merryn bricole un petit sous-marin histoire d'aller explorer les bas-fonds et tenter de retrouver son géniteur.

Une ambiance onirique et reposante

Song of the Deep, c'est avant tout une ambiance, avec cette voix off féminine qui nous raconte ce qui passe par la tête de notre courageuse petite héroïne.
C'est assez souvent pédant dans certains jeux qui se prétendent artistiques, mais ici ça fonctionne bien car cela colle réellement à l'ambiance.
... Tantôt oppressants.… Tantôt oppressants.
Les mondes sous-marins sont tantôt magnifiquement colorés, tantôt oppressants, mais ils ne vous laisseront certainement jamais indifférent.
Cela passe également par la musique posée et souvent très inspirée. Bref, on ressort souvent de la partie en ce sentant bizarrement comme dans du coton… Tout du moins durant les premières heures.

Une difficulté qui va crescendo

Car Song of the Deep, c'est avant tout un Metroidvania au level design ciselé avec soin. Si au départ notre petit sous-marin ne dispose que de très peu de possibilités, Merryn va le customiser au gré des trouvailles qu'elle va faire.
Mais toujours très réussis.Mais toujours très réussis.
Turbine plus puissante nous permettant d'affronter les courants, pince ou encore divers types de projectiles vous offriront de nouvelles possibilités d'exploration.
Plus on avance dans le jeu, plus la difficulté augmente, sans jamais être insoutenable.
Toutefois, la multiplication des phases en temps limité (le temps d'ouvrir une porte, de se faire courser par un monstre, etc) augmente beaucoup lorsque l'on s'approche de la fin du jeu.
Pour moi qui déteste cordialement ce genre de phases, cela est venu briser quelque peu mon plaisir, d'autant que la maniabilité est régulièrement imprécise. C'est évidemment volontaire car un sous-marin, ça ne répond pas forcément au doigts et à l'oeil.

Une bonne durée de vie

La durée de vie est correcte pour ce genre de jeu (comptez entre six et sept heures de jeu). On prend énormément de plaisir à se balader sur l'immense carte, notamment pour revenir aux endroits déjà visités et récupérer des trésors qui nous serviront à améliorer notre équipement.
En cela, Song of the Deep manque clairement d'originalité. Mais ce n'est absolument pas ce qu'on lui demande. Ce qu'on lui demande, il nous le donne avec générosité : une ambiance, une belle histoire, et une envie de continuer.
bon petit jeu

Song of the Deep en quelques mots

Song of the Deep est un bonne surprise. C'est un chouette Metroidvania en 2D comme on aime, alors il n'y a pas de raison de bouder notre plaisir.

La note : 4/6 (bon petit jeu)