INSERT COINS!!
Welcome Rétrogagas!
Vous retrouverez ici toute l'actualité du jeux vidéo rétro, des dernières tendances, les nouveaux jeux rétros (si si !) l'émulation sur tout support, des dossiers, de l'histoire, du cheat code, du speed run et du high score, de la scène française et du reste du Monde.
Run Disc [=>----] Loading...
news fraîches

[TEST] Secret of Mana / PS4

SECRET OF MANA (Remake)
Support : PS4, VITA, PC
Développeur : SQUARE ENIX
Editeur : SQUARE ENIX
Sortie : 15 Février 2018

Est-ce que cela vous ait déjà arrivé de vous rendre compte à quel point vous êtes un pigeon ? C'est désormais chose faite pour moi. Pour remettre les choses dans leur contexte, SOM fut pendant très longtemps mon jeu préféré. J'ai ensuite découvert des pépites comme Suikoden 2, Shadow Hearts Covenant ou Nier qui lui sont passé devant. Il n'en reste pas moins que SOM fait aisément parti de mes 10 jeux préférés au monde, rien que cela.
L'annonce d'un remake fut une idée très excitante mais après visionnage des premiers screens, c'est plutôt l’effroi qui m'empara. Je me suis demandé, comment peut-on détruire une œuvre pareille ? Pourquoi passer à la 3D alors qu'on simple lissage en 2D HD suffirait à rendre le jeu encore plus merveilleux ?
Tout cela pour dire que malgré les premiers retours qui ne donnaient pas du tout envie, je savais que je jouerai à ce remake un jour, rien que par pure nostalgie. Ce que je n'avais pas imaginé c'est de l'acheter day one 40 euros à Micromania… Oui je l'ai fait, oui je suis un fanboy, oui je suis un crétin, oui je suis un pigeon, ni plus, ni moins. C'est dans ce genre de moment où je me dis que j'ai vraiment un grain et qu'on pourrait nous vendre tout et n'importe quoi en jouant sur la nostalgie avec un superbe enrobage. Oui quand j'ai vu la magnifique jaquette du jeu chez Micromania je n'ai pas pu résister, cette jaquette mythique pour des millions de joueurs ! Dans ma malchance, ils étaient les seuls à vendre SOM dans ma ville donc impossible de le trouver à moins cher et surtout, j'avais 10 jours de congés devant moi et rien de bien excitant à insérer dans ma console.

Notre première rencontre avec Flammie

Notre première rencontre avec Flammie

L'introduction du jeu est vraiment belle, les images fixes expliquant l'histoire du jeu sont de très bonnes factures et puis le drame… Mon dieu cette 3D de l'enfer… Comment est-ce possible de nous sortir cela en 2018 sur PS4 ? Quelle horreur… C'est digne d'un jeu Smartphone. Il y a eu des jeux plus beau que cela sorti sur PS2 il y a 15 ans…
Tout le monde connait l'histoire originale, Randy, un enfant du village Poto va tomber par hasard sur une épée sacrée. Le fait de retirer l'épée de son socle déclencha le chaos dans le monde et les monstres se mirent à attaquer. Cela entrainera à notre héros d'être exclu du village et il va donc devoir raviver l'épée grâce aux 8 graines de Mana.
Le scénario est plutôt simple mais il faut remettre les choses dans leur contexte, c'était une véritable tuerie en 1993, nous n'avions que très peu d'action RPG de grande qualité à se mettre sous la dent en France.
Le gameplay est exactement le même qu'à l'époque. On tape, on attend que notre endurance se remette à 100% pour infliger des dégâts normaux. Les magies sont toujours autant cheatées et même les boss plus puissants de fin du jeu peuvent être battus en 5 ou 6 coups si on trouve leur point faible. On garde donc le même déséquilibre qu'il y a 25 ans. Si on prend le temps d'augmenter les magies offensives avec Popoï et le soin avec Prim, on devient littéralement invincible.

On retrouve les boss mythiques du jeu d'origine

On retrouve les boss mythiques du jeu d'origine

Les armes ainsi que les armures possèdent exactement les mêmes attributs et les mêmes caractéristiques même si certaines ont été renommées par rapport à la version Française de l'époque. Il en va de même pour le bestiaire et les protagonistes, ils ont repris la traduction originale japonaise.
Les menus du jeu sont presque identiques qu'à l'époque sauf que si cela passait en 1993, en 2018 c'est une abomination et ce n'est pas du tout instinctif. Il a été crée deux raccourcis pour utiliser les magies avec L1 et R1 mais c'est trop peu sachant que le L2 et R2 ne servent à rien dans le jeu.

On rencontre de nombreux personnages

On rencontre de nombreux personnages

A noter que le jeu a l'air encore plus simple qu'à l'époque. Je m'en suis rendu compte lors du combat contre le boss Chimérotigre alias Tigror dans la version Snes. A l'époque il était assez compliqué sans levelling mais ici on le bat en 30 secondes. A noter qu'il est désormais possible de passer la taille de l'inventaire de 4 à 12 objets via une option dans le menu.

Le boss Tigror/Chiménotigre n'est plus que l'ombre de lui même

Le boss Tigror/Chiménotigre n'est plus que l'ombre de lui même

Au rayon des déceptions, ils ont abandonné l'écran de changement de zone lorsqu'on se déplace en canon ! Pourquoi ? C'était super sympa ! Sinon j'étais vraiment emballé par l'idée de réorchestrer les musiques originales mais fausse bonne idée, même si elles ne sont pas toutes désastreuses, le travail fourni est minime. Encore une fois, les musiques n'ont aucun intérêt car elles n'apportent rien sans non plus être ultra mauvaises.
J'avais écrit ces dernières lignes avant d'arriver dans le fort Mana et là ce fut la consternation… La musique du fort Mana était vraiment exceptionnelle pour l'époque mais dans cette version, elle est totalement massacrée… Pourquoi ?

On peut se déplacer sur la map monde avec Flammie

On peut se déplacer sur la map monde avec Flammie

On peut noter aussi les coupes à la hache entre chaque écran, ce n'est pas du tout esthétique. On se rend compte très vite que le jeu est très mal optimisée car il plante énormément. C'est réellement l'enfer dans le fort Mana à la fin du jeu, le jeu plante en moyenne toutes les 20-30 minutes.

Le jeu ne propose même pas d'options obligatoires dans de nombreux jeux comme avoir le choix de garder le curseur en mémoire sur la dernière magie sélectionnée. Lorsqu'on ouvre l'anneau des magies, on nous remet toujours sur le Gnome, le curseur ne peut pas être mémorisé.

Le jeu est identique à l'original dans la mise en scène

Le jeu est identique à l'original dans la mise en scène

On se rend compte que le jeu n'était pas forcément très long, il est largement finissable en une 12aine d'heures en prenant son temps et malheureusement il n'y a pas vraiment de quêtes annexes hormis du farm si vous souhaitez avoir toutes les sphères d'armes au niveau 9. Comptez donc environ 18 heures pour un 100% et avoir le platine, c'était sûrement la norme à l'époque mais aujourd'hui, ça paraît un peu faiblard. Enfin je préfère un excellent jeu de 20 heures qu'un mauvais de 80 heures mais bon, ce n'est pas le cas ici.
Je vous préviens donc, il n'y a strictement AUCUN ajout par rapport au jeu de base, rien du tout ! On a juste le droit à des petites scènettes lorsqu'on va dormir à l'auberge avec des conversations pas toujours très intéressantes. On a le droit à 2 ou 3 scènes cinématiques dans le jeu mais le tout avec une animation de très mauvaise qualité. Le jeu est tellement facile une fois qu'on a compris les mécaniques, que reste t-il pour les joueurs qui veulent du challenge ? Ils auraient pu penser aux vieux de la vieille en incorporant un mode difficile mais rien de tout cela.
Enfin pour finir, sachez que je n'ai pas pu finir le jeu car ma sauvegarde automatique a disparue lors d'un crash du jeu. Je m'étais arrêté avant le dernier boss et je prenais le temps de faire les trophées annexes pour débloquer le platine en finissant le jeu. J'avais une sauvegarde de secours qui me ramenait 7 heures en arrière et clairement, je n'ai aucune motivation pour tout me refaire donc le jeu est revendu illico presto, je n'ai même pas envie d'avoir cet étron dans ma collection.

Une des rares scènes cinématiques du jeu

Une des rares scènes cinématiques du jeu

Les + :
– Les musiques originales sont toujours aussi bonnes
– La jaquette est magnifique
– On retrouve quand même l'esprit du jeu original
Les – :
– Graphiquement à la ramasse
– Aucune mise en scène
– Doublage anglais et japonais à la rue
– Jeu beaucoup trop facile
– Aucune rejouabilité une fois fini
– Bugs et plantages à foison
– Des menus d'un autre temps
– 40 euros, une honte
– Des temps de chargement entre chaque zone
– Sauvegarde automatique qui peut s'effacer lorsque le jeu plante

On a la désagréable sensation de se faire voler de l'argent en jouant sur notre nostalgie. Ce jeu ne vaut jamais ô grand jamais 40 euros, ne nous voilons pas la face. Quel travail a été effectué sur ce jeu ? Refaire tous les décors avec une 3D dégueulasse digne d'une 128bits ? Il n'y a eu aucun travail de création, d'écriture de scénario, des musiques originales réorchestrées à la va-vite, tout a été repompé sans renouveau. Le jeu se paie même le luxe d'être programmé avec les pieds avec ses nombreux bugs et ses plantages à répétition ! Alors oui on garde l'essence même du jeu de base en accélérant un peu son rythme mais ce remake n'a strictement aucun intérêt car il est fade. On y prend un certains plaisir car c'est la nostalgie qui nous parle mais la démarche est honteuse de la part de Square Enix. En tout cas continuez de prendre les gens pour des pigeons, vous finirez un jour comme EA avec leur Star Wars Battlefront 2. Pour les novices, préférez largement le jeu orignal avec sa 2D aux petits oignons.
SUPPOS : 2/6

Voir l’article original

/* ]]> */